Remboursements de vos appareils auditifs

Découvrez comment sont remboursés vos appareils auditifs et quelles sont les démarches à suivre.

La prise en charge de vos appareils auditifs par la Sécurité Sociale

Tout assuré social peut prétendre à cette prise en charge qui couvre une partie du prix de vos appareils auditifs. 

Seule condition pour être remboursable : vous devez être en possession d’une prescription médicale délivrée par votre médecin ORL. L’ordonnance a une durée d’un mois, elle est indispensable pour une prise en charge par la Sécurité Sociale. 

Depuis le 1er Janvier 2021, la base de remboursement par la sécurité sociale pour les personnes âgées de plus de 20 ans est à hauteur de 400 €. La prise en charge d’un appareil auditif au régime général (60% de la BRSS) équivaut donc à 240 € par oreille. Le montant remboursé se calcule ainsi : 60% * 400€ = 240€ par oreille.

Pour les personnes âgées de moins de 20 ans, la base de remboursement de la Sécurité sociale est plus élevée, soit 60% de 900€ à 1400€ (la base de remboursement dépendant de la classe de l’appareil (A, B, C, D, ayant chacune leurs caractéristiques techniques).

À noter que le remboursement de vos appareils auditifs peut également varier selon l’âge, le handicap, le statut (PUMA, CMU-C, Anciens Combattants, etc.) et la classe de l’appareil choisi.

En plus du remboursement de vos prothèses auditives, la Sécurité sociale prend également en charge le remboursement, en partie ou intégralement, des accessoires auditifs garantissant le fonctionnement de vos équipements auditifs achetés sous prescription médicale (piles auditives, embouts auriculaires…). 

Pour vous faire rembourser les accessoires auditifs, vous devez demander à votre audioprothésiste votre allocation forfaitaire, puis la transmettre à l’Assurance Maladie. La mutuelle peut également compléter ce remboursement sous réserve de la présentation des factures.

La réforme 100% Santé

Depuis le 1er janvier 2021, les assurés d’une complémentaire santé responsable ou de la Complémentaire Santé Solidaire (regroupement de l’ancienne CMU et ACS) bénéficient de 0€ de reste à charge sur les appareils auditifs de Classe 1 grâce à la mise en place de la réforme gouvernementale « 100% Santé ».

Quelles sont les conditions pour obtenir le remboursement de l'assurance maladie ?

Si vous souffrez d’un déficit auditif, sachez que l’Assurance Maladie vous rembourse vos aides auditives ainsi que leurs accessoires, sous certaines conditions :  

  • Vous devez au préalable de votre appareillage, être en possession d’une prescription médicale réalisée auprès de votre médecin généraliste ou de votre médecin ORL.
  • La prothèse auditive doit appartenir à une catégorie inscrite sur la Liste des Produits et Prestations (LPP) remboursables par l’Assurance Maladie. 
  • Votre audioprothésiste doit vous faire parvenir un devis normalisé, conforme aux exigences de la réforme « 100% Santé ». 
  • Veuillez noter également que la prise en charge dépendra de votre âge et de votre handicap.

Quel remboursement pour les bénéficiaires de la Complémentaire Santé Solidaire (CSS) ?

Si vous êtes bénéficiaires de la CSS (Complémentaire Santé Solidaire), sachez que tous les quatre ans, les frais d’appareillage sont pris en charge pour tout bénéficiaire âgés de plus de 20 ans. Cette prise en charge concerne uniquement les appareils de Classe 1, pour un remboursement à hauteur de 800 € pour une prothèse et 1 600 € pour deux prothèses.

Ces montants comprennent la prise en charge du premier embout et des premières piles, ainsi que l’adaptation et le suivi illimité.

Ces dispositions permettent un reste à charge nul pour le bénéficiaire.

La prise en charge de vos aides auditives par les mutuelles et complémentaires santé

Le remboursement par l’Assurance Maladie reste en-dessous des frais réels à engager par rapport aux prix des aides auditives. Le restant à votre charge de vos appareils est donc généralement pris en charge par votre mutuelle ou complémentaire santé. 

Les taux et modalités de remboursement peuvent néanmoins  varier d’un organisme à un autre et dépendent du contrat auquel vous avez souscrit. En moyenne, sachez que les mutuelles et complémentaires santé remboursent à hauteur de 710 € par aide auditive.

 

En cas de doutes ou de questions concernant votre mutuelle, sachez que nos équipes sont à votre disposition pour échanger avec votre mutuelle et trouver la meilleure solution auditive pour vous. N’hésitez pas à prendre rendez-vous pour en discuter avec nos spécialistes Audio Pour Tous.

La prise en charge par des organismes d'allocations spécifiques

Une prise en charge complémentaire peut aussi être envisagée dans le cadre de l’exercice de votre profession, pour laquelle le port d’une aide auditive est indispensable. Il existe en effet des organismes d’allocations spécifiques comme l’AGEFIPH (pour les salariés du privé) et le FIPHP (pour les salariés du secteur public). Ces organismes proposent des aides additionnelles destinées à compenser le handicap dans l’emploi. Des structures départementales, les MDPH, ont également été mises en place pour l’accompagnement des personnes handicapées.

Des questions ?

Si vous avez des questions ou souhaitez en savoir plus sur le remboursement de vos prothèses auditives, sachez que les spécialistes Audio Pour Tous sont là pour vous renseigner, vous aider à trouver la solution auditive la plus adaptée pour vous, mais aussi pour vous accompagner dans toutes les démarches administratives.